Pour profiter au mieux du site Internet VisitTallinn, nous vous conseillons d'utiliser Google Chrome.


Fermer
AUJOURD’HUI -1..4
DEMAIN -1..4
APRÈS-DEMAIN -2..2
INSCRIVEZ-VOUS À LA LETTRE D’INFORMATION EN ANGLAIS

Inscrivez-vous à la lettre d’information de Tallinn pour recevoir des conseils à propos des prochains événements,
des nouvelles attractions, des offres spéciales et plus encore!

Vous êtes inscrit à la newsletter
 

Photo : Kadi-Liis Koppel

Kadriorg – Un parc élégant et les Beaux-arts

Ajouter aux favoris Vos favoris !

Auteur: visittallinn.ee  •  27.06.2017

Kadriorg est un quartier calme et verdoyant facilement accessible à pied depuis la Vieille Ville.

Après sa conquête de la région balte au début des années 1700, le tsar Pierre le Grand aménagea un domaine avec un parc public en ce lieu. Il le nomma Ekaterinenthal (Vallée de Catherine ou Kadriorg en estonien) du nom de sa femme, Catherine Première. Le palais baroque qu'il fit construire, ainsi que les forêts, les étangs et les fontaines alentour, sont toujours l’attraction première du quartier.

Kadriorg & Pirita

Pendant les deux siècles suivants, et alors que Kadriorg se développait en un chic quartier résidentiel, les rues avoisinant le parc ont été bordées de demeures en bois décoré. Sans surprise, le quartier a également joué un rôle dans les premiers développements de la culture des cures en Estonie : c'est là que le médecin Benedikt Georg Witte fonda, en 1813, la première station balnéaire de l'Empire russe. Aujourd'hui encore, avoir une adresse à Kadriorg est un signe de prestige. La résidence du président estonien et de nombreuses ambassades étrangères se trouvent à proximité.

Le parc reste encore aujourd’hui l’un des lieux de promenade les plus populaires à Tallinn. Il est remarquable par son architecture paysagère variée, mise en valeur par les différents petits jardins du domaine, tel le Jardin japonais.

Non loin du parc se trouvent deux autres sites intéressants à visiter : Roussalka et l’Esplanade du Chant. Roussalka est un monument situé en bord de mer, érigé à la mémoire des marins qui ont perdu la vie lors du naufrage du cuirassé tasriste dont il porte le nom. Quelques instants de marche vers l’est, en suivant la promenade de Pirita, vous amèneront ensuite à l’un des lieux les plus vénérables d’Estonie, qui a vu la naissance de la « Révolution chantante » : l’Esplanade du Chant. C’est là, en 1988, qu’une gigantesque manifestation en musique contre la domination soviétique a placé le pays sur la route qui allait le conduire à recouvrer son indépendance. Le site accueille aussi, tous les cinq ans, le Festival estonien du Chant et de la Danse, événement inoubliable qui rassemble jusqu’à 34 000 personnes sur scène et 200 000 spectateurs.

Les visiteurs tournés vers la culture ne doivent pas oublier que Kadriorg accueille les meilleurs musées d’art du pays, des maisons pittoresques de style entre-deux-guerres de nombreux auteurs classiques estoniens et un musée pour les enfants. Le Palais de Kadriorg lui-même présente la collection d'art étranger du pays, tandis que le vaste Kumu, qui a reçu en 2008 le titre de « musée européen de l’année », expose l’art estonien classique et contemporain et accueille des expositions internationales.

Quartiers de Tallinn

Vous aimerez peut-être aussi