Pour profiter au mieux du site Internet VisitTallinn, nous vous conseillons d'utiliser Google Chrome.


Fermer
AUJOURD’HUI -3..2
DEMAIN 2..6
APRÈS-DEMAIN -1..4
INSCRIVEZ-VOUS À LA LETTRE D’INFORMATION EN ANGLAIS

Inscrivez-vous à la lettre d’information de Tallinn pour recevoir des conseils à propos des prochains événements,
des nouvelles attractions, des offres spéciales et plus encore!

Vous êtes inscrit à la newsletter
 

UNESCO

La Vieille Ville de Tallinn fut inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997, en tant qu’« exemple remarquablement complet et bien conservé de ville commerçante médiévale d’Europe du Nord ». Photo : Allan Alajaan

UNESCO

La colline de Toompea

Selon la légende, la colline de Toompea est la tombe du héros mythologique estonien Kalev. La tour du Grand-Hermann, près du Parlement estonien, est le point culminant dans la Vieille Ville ; le drapeau national y est hissé au lever du soleil, mais pas avant 7 heures, et abaissé au coucher du soleil, mais pas après 22 heures. Photo : Allan Alajaan

La colline de Toompea

La place de l’Hôtel de Ville

Tallinn possède un hôtel de ville et une place centrale depuis au moins 1322. Il existe un lieu très particulier cette place : une pierre circulaire qui marque le seul endroit d’où les sommets des cinq clochers médiévaux de la ville sont visibles. Photo : Toomas Volmer

La place de l’Hôtel de Ville

Le Vieux Toomas

L’un des symboles les plus célèbres de Tallinn est la girouette du Vieux Toomas, qui se dresse au sommet de la tour de l’Hôtel de Ville. Cette figurine d’un vieux soldat appelé « le Vieux Toomas » a été installée au bout de la flèche de l’Hôtel de Ville en 1530. Selon la légende, le modèle pour la girouette était un garçon paysan qui excellait dans les concours de printemps organisés par l’élite germano-balte de Tallinn de l’époque, au cours desquels il fallait tirer des carreaux d’arbalète sur un perroquet en bois peint, fixé au sommet d’un poteau. Interdit de recevoir un prix à cause de son statut social, Toomas fut récompensé d’un poste à vie de garde de la ville. Photo : Kaarel Mikkin

Le Vieux Toomas

Les églises

Il y a plus de 20 églises à Tallinn, la plupart d’entre elles situées dans la Vieille Ville. Les lieux de culte catholiques, luthériens, russes orthodoxes, et plus récemment juifs, ont joué un rôle central dans la vie culturelle de Tallinn depuis que les croisés allemands ont christianisé le pays au début du XIIIe siècle. En particulier, les églises médiévales étaient de magnifiques projets qui ont attiré les meilleurs talents artistiques de la ville. De nos jours, beaucoup d’églises de la ville sont de véritables trésors architecturaux et accueillent régulièrement des concerts. Photo : Toomas Tuul

Les églises

Le monastère des Dominicains

Le bâtiment le plus ancien de la ville est le monastère des Dominicains, construit en 1246. Lieu où les cultures se mélangeaient, le monastère est aujourd’hui un monument architectural unique dans toute l’Europe du Nord. En été, sa cour accueille un musée et offre un cadre agréable pour des concerts et des pièces de théâtre. Photo : Toomas Tuul

Le monastère des Dominicains

Le passage Sainte-Catherine

L’un des lieux les plus romantiques est le passage de Saint-Catherine, une petite allée fascinante où des artisans créent et vendent vitraux, céramiques, bijoux, couvertures, objets en cuir et chapeaux. L’ensemble de bâtiments et de terrains, situé entre les rues Vene et Müürivahe, est répertorié comme un tout dans le cadastre municipal ville dès 1366. Non loin de là se trouve la Cour des Artisans, un espace magnifiquement restauré où sont vendus objets d’artisanat, bijoux et chocolats. Photo : Toomas Tuul

Le passage Sainte-Catherine

Le système de fortification de Tallinn

Les forts médiévaux sont d’abord apparus avec le développement initial de la cité médiévale, à la fin du XIIIe siècle. Les améliorations et ajouts constants ont donné à Tallinn l’un des systèmes de défense les plus puissants et les plus forts d’Europe du Nord. Au Moyen-Âge, les portes de la ville de Tallinn étaient solidement fermées chaque soir à 21 heures. Toute personne déambulant dans les rues après cette heure sans bonne raison était emprisonnée. Photo : Toomas Tuul

Le système de fortification de Tallinn

Le drapeau danois

Le drapeau du Danemark est originaire de Tallinn. Selon la légende, il est descendu du ciel lors de la bataille pour la conquête de la colline de Toompea par les Danois, en 1219. Ce lieu calme est appelé Jardin de Roi de Danemark, car c’est ici que le roi Valdemar II de Danemark et ses troupes auraient campé avec de conquérir Toompea en 1219. La tour de la vierge, sur la partie des remparts qui borde le jardin, accueille un musée, une galerie d’exposition et un café. Photo : Toomas Tuul

Le drapeau danois

L’église Saint-Olaf

De 1549 à 1625, l’église Saint-Olaf, avec sa flèche de 159 mètres, était le plus haut bâtiment du monde. La tour a été frappée par la foudre une dizaine de fois, et l’église a complètement brûlé à trois reprises au cours de son existence. Les premières mentions écrites connues mentionnant l’église datent de 1267. Photo : Toomas Tuul

L’église Saint-Olaf

La Pharmacie de l’Hôtel de Ville

Située sur la place de l’Hôtel de ville, la Pharmacie de l’Hôtel de Ville est la pharmacie en activité la plus ancienne d’Europe. Elle est ouverte depuis 1422. À l’époque médiévale, les gens pouvaient y acheter du jus de momie, une poudre faite à partir de momies d’outre-mer diluées dans un liquide, de la poudre de hérisson brûlé, ou de la potion de peau de serpent et de vers de terre. On pouvait aussi y acheter des bonbons, des biscuits, de la pâte d’amande et de la marmelade. Aujourd’hui, elle fonctionne à la fois comme musée et comme pharmacie moderne. Photo : Anu Vahtra

La Pharmacie de l’Hôtel de Ville

Le sapin et le marché de Noël

Pendant plusieurs semaines chaque hiver, la place de l’Hôtel de Ville accueille un marché de Noël raffiné, où les visiteurs peuvent acheter des cadeaux, écouter des concerts, rencontrer le Père Noël ou boire du vin chaud épicé. Les archives indiquent que les commerçants de la Guilde des Têtes noires installèrent un épicéa sur la place de l’Hôtel de Ville en 1441, ce qui en fait l’un des premiers arbres de Noël publics d’Europe. Il n’est donc pas étonnant de voir les gens venir à Tallinn du monde entier pour admirer ce marché : grâce à lui, la ville devient un véritable conte de fées. Même CNN a classé le marché de Noël de Tallinn parmi les plus beaux du monde. Photo : Sergei Zjuganov

Le sapin et le marché de Noël

L’église du Saint-Esprit

L’église du Saint-Esprit est une église luthérienne médiévale de la Vieille Ville, dont l’histoire remonte au XIIIe siècle. Aux côtés d’autres œuvres notables, l’horloge finement gravée de l’église, fabriquée par Christian Ackermann au XVe siècle, est l’un des monuments plus appréciés de Tallinn. Photo : Tavi Grepp

L’église du Saint-Esprit

Vieille Ville