Pour profiter au mieux du site Internet VisitTallinn, nous vous conseillons d'utiliser Google Chrome.


Fermer
AUJOURD’HUI 8..13
DEMAIN 8..13
APRÈS-DEMAIN 9..14
INSCRIPTION À LA LETTRE D’INFORMATION EN ANGLAIS

Inscrivez-vous à la lettre d’information de Tallinn pour recevoir des conseils à propos des prochains événements,
des nouvelles attractions, des offres spéciales et plus encore!
En vous inscrivant, vous donnez votre accord pour le traitement de vos données.

Vous êtes inscrit à la newsletter
 

Photo : Kadi-Liis Koppel

Le Top 6 des choses à faire à Tallinn en six heures

Ajouter aux favoris Vos favoris !

Auteur: Liine Toomse  •  27.02.2019

Votre temps est compté ? Heureusement pour vous, Tallinn est une ville très compacte, où vous pouvez visiter de nombreux endroits sans avoir à faire de grands déplacements. 

Les sites historiques ou de distraction sont nombreux dans la Vieille Ville, tous facilement accessibles à pied et immanquables. Cependant, la capitale a bien plus à montrer que la seule cité médiévale. Ne manquez surtout pas de garder du temps pour visiter l’un ou l’autre des quartiers les plus cools de Tallinn, comme Kadriorg et son splendide écrin de verdure, ou Kalamaja, le quartier bobo de plus en plus en vogue. Là, il faudra faire votre choix, car vous ne pourrez sans doute pas caser les deux en six heures.

1. Escaladez les remparts de la ville

De nombreux visiteurs arrivent à Tallinn par la mer. Parmi les premières choses qu’ils aperçoivent figurent les tours de la Vieille Ville, semblables à de petites pointes rouges qui l’entourent. Ces points de repère sont les survivantes des tours de défense de la cité, reliées entre elles par les remparts. C’est l’une des plus intéressantes particularités de notre ville.

Ainsi, comme tout visiteur de la Vieille Ville, vous commencerez par franchir les remparts. De nos jours, on ne vous demandera plus de déclarer ce que vous venez faire là, mais vous n’aurez aucun mal à imaginer les gardes armés vous dévisageant du haut des remparts. Longue à l’origine de 2,4 kilomètres, construite en pierres calcaires, cette enceinte comptait huit portes, quarante-six tours et des douves impressionnantes. Un étang, dans un parc, est tout ce qui reste des douves aujourd’hui, mais il demeure 1,9 kilomètres de remparts et la moitié des tours.

Les remparts de Tallinn comptent parmi les mieux préservés dans toute l’Europe du Nord, c’est un spectacle à ne pas rater. Alors profitez-en, et grimpez dessus ! Arpentez le chemin de ronde et tentez d’imaginer les guerres auxquelles la ville a participé. Plusieurs sections des remparts sont ouvertes au public, par exemple à partir de la tour Hellemann, rue Müürivahe ; vous pouvez aussi visiter trois tours contiguës et reliées entre elles – Nunna, Sauna et Kuldjala. Toutefois, la partie la plus connue se trouve dans le Jardin du roi de Danemark et conduit à la tour de la Vierge (fait partie du Musée des fortifications Kiek in de Kök). Et arpenter les ruelles étroites qui longent les remparts sur l’intérieur donnera à votre promenade un caractère authentiquement médiéval.

2. Explorez l’histoire religieuse de la ville

À côté des tours des remparts, il y a aussi les hauts et majestueux clochers des églises. La silhouette de Tallinn est si belle qu’aucun gratte-ciel ne doit venir la gâcher, et une loi y veille, s’assurant qu’aucun édifice ne puisse être plus haut que le plus haut clocher. C’est celui de l’église Saint-Olav qui a cet honneur, avec ses 123,7 mètres de hauteur. Les Estoniens restent en général discrets sur leur pratique religieuse, mais ils aiment montrer leurs églises anciennes, et la Vieille Ville n’en manque pas.

Commencez avec Saint-Olav, dont vous pourrez escalader le haut clocher pour jouir d’une vue incomparable et stupéfiante sur la Vieille Ville. Non loin de là, vous trouverez l’église du Saint-Esprit, qui gérait au moyen-âge un hospice pour les pauvres et qui a joué un rôle déterminant dans l’écriture des premiers livres en estonien. L’église Saint-Nicolas (Niguliste) est incontournable : il s’agit d’un bâtiment presque entièrement détruit pendant la deuxième guerre mondiale, qui abrite aujourd’hui le musée Niguliste, une des branches du Musée estonien des Beaux-arts.

La plus ancienne de toutes les églises se trouve sur la colline : c’est la cathédrale de la Vierge Marie, qui date du début du XIIIe siècle. Elle a vu son lot de combats et d’incendies dans la région, mais rien ne se compare réellement à la beauté des blasons de familles nobles qui ornent ses murs, ou à la vue qu’on a du sommet de son clocher. Pour finir, vous pourrez aussi visiter la cathédrale Saint-Alexandre Nevsky, qui surplombe orgueilleusement la Vieille Ville et dont l’entrée est gratuite.

3. Arpentez la place de l’Hôtel-de-Ville

La place de l’Hôtel-de-Ville (Raekoja plats) est le cœur et l’âme de la Vieille Ville médiévale. Elle accueille régulièrement des marchés et des concerts, et rien ne se passe dans la Vieille Ville sans que cela se sache sur la place. En été, divers événements s’y succèdent, comme les Journées de la Vieille Ville début juin, ou les Journées médiévales de Tallinn début juillet. De mai à septembre, un marché de produits artisanaux s’y tient chaque mercredi.

N’hésitez pas à pénétrer dans la plus ancienne pharmacie d’Europe restée en activité sans interruption (dès 1422) : c’est la Pharmacie de l’Hôtel de Ville (Raeapteek), et elle se situe sur la place même. Si vous n’avez besoin d’aucun médicament moderne, jetez un coup d’œil à la partie historique de la boutique et découvrez des préparations à base de hérisson carbonisé ou de sel de crâne. On y vend aussi une liqueur traditionnelle qui fut sans doute considérée comme une médecine dans l’ancien temps.

Le principal point d’intérêt de la place est l’Hôtel de Ville lui-même. Édifié en 1404, c’est le seul hôtel de ville gothique d’Europe du Nord. Si vous levez la tête, vous apercevrez au sommet de la tour le Vieux Thomas (Vana Toomas), l’un des symboles de Tallinn. En été, vous pourrez aussi gravir les marches étroites de la tour pour admirer la vue depuis le cœur de la Vieille Ville.

Votre mission, si vous l’acceptez, sera de trouver, quelque part sur la place, une grande dalle ronde décorée de flèches. En posant vos pieds sur la dalle et en tendant le cou, vous pourrez apercevoir cinq tours médiévales : amusez-vous à les trouver et à les nommer !

4. Perdez-vous dans les rues de la Vieille Ville

La Vieille Ville est un endroit parfait pour se perdre : même les habitants sont obligés de faire demi-tour de temps en temps. Les petites allées, les cours et les ruelles sinueuses forment un fouillis confus mais ravissant, alors profitez-en !

Partez à la recherche du charmant passage Sainte-Catherine, avec ses boutiques d’artisans, et de la Cour des maîtres, où les âmes romantiques vont déguster un chocolat chaud, même pendant les douces nuits d’été. Efforcez-vous de dénicher les boutiques d’antiquaires et de design dissimulées ici et là, à la recherche d’un souvenir original, mais évitez les vendeurs d’ambre qui pratiquent des prix exagérés. Explorez quelques-uns des musées de la Vieille Ville, comme le Musée d’Histoire estonienne ou l’étonnant Musée de Marionnettes NUKU, qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes.

Si les rues pavées ou les musées vous fatiguent les jambes, asseyez-vous à l’écart des rues et des places principales, pour manger quelque chose. La rue la plus courte de la ville, Saiakang, possède quelques cafés ravissants, tandis que Rataskaevu attire souvent les habitants de Tallinn pour un bon repas ; les longues rues Vene et Müürivahe abritent elles aussi nombre d’excellents établissements pour vous restaurer.

Et si vous vous perdez vraiment… arrêtez un passant et demandez-lui votre chemin. Vous reconnaîtrez les habitants à leur allure (ils marchent plus vite que les autres) et à leur façon d’avancer en regardant à leurs pieds ou droit devant eux, au lieu de lever les yeux vers les maisons et les tours.

5. Prenez de la hauteur sur Toompea

Toompea, connue aussi comme la ville haute, est le lieu d’où s’exerce le pouvoir en Estonie : le siège du parlement et celui du gouvernement s’y trouvent. Le château de Toompea accueille le Riigikogu (le parlement estonien). Plusieurs bâtiments ont fusionné là au cours de l’histoire : le château des croisés du moyen-âge se mêle au palais des débuts du classicisme, tandis que le seul parlement de style expressionniste au monde se cache dans la cour intérieure. Vous pouvez d’ailleurs visiter ce dernier en vous y prenant à l’avance, à condition d’obtenir l’aval de la sécurité et de vous munir de votre passeport.

Face au château, de l’autre côté de la place, se trouve la cathédrale russe orthodoxe Saint-Alexandre Nevsky. Pénétrez dans cet imposant édifice sacré pour y sentir le parfum de l’encens et vous laisser impressionner par tout l’or qui s’expose. L’église la plus importante historiquement, sur la colline, n’est toutefois pas celle-ci, mais la cathédrale de la Vierge Marie (Toomkirik). Ne vous laissez pas tromper par l’extérieur austère et les murs blancs de cette église luthérienne : le plus intéressant est à l’intérieur, et l’église a vu passer davantage d’histoire que toute autre à Tallinn.

Avant de redescendre, n’oubliez pas les belvédères ! Ils sont au nombre de trois (KohtuotsaPatkuli et Piiskopi), qui surplombent la ville basse et permettent de prendre bien des photos superbes. À Kohtuotsa, vous ferez aussi connaissance d’une mouette nommée Steven, qui arpente le bord du belvédère et pose comme un top model. Ces mouettes doivent bien être les oiseaux les plus photographiés dans le coin… #Tallinnseagull et #Steventheseagull.

6. Arpentez Kadriorg la belle ou Kalamaja la branchée

Kadriorg

La Vieille Ville n’est pas tout ce qu’il y a à voir à Tallinn. Une petite marche ou un trajet rapide en tram (attrapez le n° 3) vous conduira à Kadriorg, peut-être le plus beau quartier de Tallinn. Là, vous trouverez la ravissante résidence d’été du tsar Pierre le Grand, construite pour son épouse Catherine, qui abrite aujourd’hui le Musée des Beaux-arts de Kadriorg. Le palais de Kadriorg et le parc qui l’entoure ont déjà 300 ans et sont les plus majestueux de Tallinn. Comme ce musée jouxte le palais présidentiel, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la relève de la garde, ou la présidente elle-même.

Il y a de nombreux autres musées dans le quartier, mais le plus important d’entre eux est le Musée des Beaux-arts Kumu, qui abrite une collection riche et variée d’art estonien, du XVIIIe siècle à nos jours. C’est un musée à taille humaine, qui peut être visité entièrement en une seule fois.

Si vous êtes plus attiré par la nature que par l’art, asseyez-vous dans l’herbe, sortez votre pique-nique et profitez de la journée. Vous trouverez bien des choses délicieuses à déguster dans les cafés environnants, comme KatherinenthalGourmet CoffeeDereku Burger ou NOP, qui préparent tous la nourriture sur place. En cas de besoin, vous retrouverez facilement le port en longeant la côte depuis Kadriorg.

Kalamaja

Une autre possibilité est de visiter Kalamaja, aujourd’hui le quartier le plus cool de Tallinn. Vous y découvrirez deux visages : l’héritage industriel du début du XXe siècle et les pittoresques maisons en bois qui étaient à l’origine les habitations des ouvriers. De nos jours, de nombreuses familles jeunes y ont élu domicile, et une promenade dans Kalamaja vous donnera une idée de ce qui est pour beaucoup le logement idéal à Tallinn.

Le quartier le plus populaire est la cité créative de Telliskivi. Il s’agit d’un ancien complexe industriel transformé en studios, en bureaux pour des sociétés liées aux industries de la création, en restaurants et cafés branchés ou en bars spécialisés dans les bières internationales ou produites localement. La cité créative de Telliskivi, considérée comme un investissement risqué pendant la récente crise financière, s’est bien développée depuis, a mûri et présente un potentiel en or pour les sociétés innovantes.

Ne manquez pas d’admirer les décors qui embellissent les maisons et les murs de l’ancienne usine. Le quartier de Telliskivi est vaste et il y a toujours quelque chose de nouveau à y découvrir, qu’il s’agisse de spectacles éphémères, de galeries ou de marchés aux puces. Le lieu est à quelques pas seulement de la Vieille Ville, et il donne aux touristes une idée du visage moderne de Tallinn, où les bâtiments anciens accueillent les idées nouvelles.

Vous aimerez peut-être aussi